Small-screen-header

Blog

Face sud du Râteau ouest, objectif le pilier Candau!

Pilier Candau Râteau WPour progresser Denis voulait être poussé dans ses retranchements alpinistique!
Le pilier Candau au Râteau ouest sera le point d'orgue de notre séjour de quatre jours dans le massif de l'Oisans avec une thématique rocheuse, retranchements atteints!
Bravo Denis!

En guise de préparation, pour les deux premières journées, nous nous échaufferons dans la vallée des Bans.
Partis tôt en matinée, la montée fut rapide et nous posons le camp de base dans l'agréable refuge des Bans.

Après un allègement des sacs nous profitons de la belle demi-journée pour parcourir les premières longueurs de la grande voie escalade nommée Le diable par la queue dans les contre-forts de Coste Counier.
Nous commençons par les cinq longueurs de la variante de droite (5a max) ouverte par notre collègue guide Dom. Stumpert.
Nous décidons ensuite de descendre en rappel dans le départ original (5+ max).
Malheureusement le mauvais temps s'invite et nous sommes contraints de redescendre de la première longueur en 5c sous le grésille.Img 2610

La soirée au refuge des Bans est toujours un plaisir: alpinistes se fondent avec les familles souhaitant vivre leur première expérience dans un refuge de montagne.
Le lendemain direction Coste Counier (vidéo 2015) pour une rotation flash éclair... le mauvais temps nous presse. La météo de la veille annoncé grand beau en matinée et pour la suite de la journée le ciel devait se charger pour laisser la place à un bel orage de milieu de journée.
A l'attaque de la cheminée menant à la première brèche on constate que le ciel est fort chargé, qu'une myriade de petits cumulus gris traversent le ciel à vive allure depuis le Valgaudemar... bref les prévis météo sont à côté et nous nous sommes dedans!
Nous avançons bien et après avoir passer le dernier échappatoire nous décidons d'allumer la mèche pour sortir rapidement au sommet, désescalader et rentrer.
Nous prenons une bonne rincée sur le chemin retour.
Une cordée nous suivant aura moins de chance et devra se faire sortir en hélico après avoir essuyé la tempête.

Pour clore le séjour Denis choisit le pilier Candau en face sud du Râteau W (vidéo 2015). Une belle envolée d'escalade rocheuse soutenue au départ de l'agréable refuge de la Selle.
La montée au refuge via le téléphérique de la Meije, fermé sur le second tronçon, nous allonge la journée de 800m de déniv, grrrr.
Le lendemain fut une journée ordinaire en haute montagne :-): approche glaciaire/morainique, on tire quelques longueurs, on avance corde tendue sur fond de Barre et Dôme des Ecrins, on fait des relais, on grimpe!Râteau W Vue Sur Les Ecrins

Quelques longueurs auront laissé des traces à Denis qui a pu expérimenter l'escalade avec un deuxième homme dans le dos (son sac sur-chargé malgré mes conseils) ainsi se forge l'expérience: par ses propres expériences :-).
Heureusement pour rentrer le téléphérique fonctionnait.

D'énormes progrès de Denis à l'issu de ces quatre journées de montagne.

Bravo Denis, à très bientôt avec Audrey pour enfoncer le clou et à septembre pour la traversée de la Meije!




Galerie Photos