Small-screen-header

Blog

Pilier Sud des Ecrins, enfin!

Barre Et Dome Des EcrinsJ'en rêvais de ce selfie sommital, signe de toute une génération mais aussi et surtout de la fin d'une ascension, au même titre que la poignée de main, que la bise, que les deux ou que les trois! Le pilier Sud de la Barre des Ecrins était derrière nous!
La course n'était pas finie mais le plus gros était fait et la météo de ce mercredi 20 juillet nous laissait le temps de respirer et de savourer au sommet l'unique mais copieux sandwich de Marion accompagné d'une petite cigarette... Obligé mec, on s'est tenu jusqu'ici :-).

Nous en rêvions de ce pilier Sud de la Barre des Ecrins, surtout moi, depuis quelques années, soit avec Fred, soit avec la MaKiNa... se sera Fred!

En acclimatation dans les Ecrins depuis une semaine, Fred était au point et en place.
Pour ma part, de retour de la traversée de la Meije, je m'octroyais tout de même deux jours de repos.

Pour cette course, les températures annoncées étaient particulièrement chaudes, nous avions pris l'option légèreté et rapidité. Rapidité si je trouvais l'itinéraire dans cet océan de rocher qu'est la face Sud des Ecrins.

Bastion Pilier Sud Des Ecrins

Retour sur une ascension murement préparée...

L'avant veille je décide de faire un repérage de la face, de la rimaye, de l'itinéraire et de déposer un peu de matériel et de l'eau. De nombreux collègues ont parcouru le pilier Sud des Ecrins les semaines précédentes et m'ont bien briefé.
Fred, mon client, sera de la partie, c'était intéressant qu'il se mette dans la course, que l'on en discute, que l'on jumelle, que l'on trace l'itinéraire utopique.
Je suis certes le guide et Fred mon client, mais bien au-delà nous formons une cordée.
Comme avec nombreux de nos clients, il compte sur moi et je compte réellement sur lui:assurage, manips de corde... sans son aide je ne peux tout gérer sur ce type de course et tenir un horaire.

Fred sait que c'est une des plus grosses courses que je n'ai jamais faite avec un client, heureusement ensemble nous n'en sommes pas à notre coup d'essai: voie Desmaison au Pic de Bure, traversée des Bans, traversée de la Meije... bref nous nous connaissons bien dans ce type de terrain.

Img 6578La suite de l'histoire est assez simple, nous partons peinard léonard à 00h30 du Pré de Me Carle, approche ludique sous les effets de la pleine lune, nous passons la rimaye à 3h45, en rive gauche, elle nous sort de notre léthargie nocturne :-).

Au lever du jour, nous attaquons les cheminées du socle avant d'atteindre la fin socle et rejoindre Tour Rouge...
Deux cordées nous rattrape, une avec un collègue guide qui connait bien l'itinéraire, nous aurons notre lièvre! Une bonne épine en moins dans le pied! La seconde cordée reste avec nous et nous finirons quasi-ensemble pour atteindre le sommet via les pentes de neige après le miroir.

A 12h30 nous sommes au sommet de la Barre des Ecrins, une grande joie, une grande satisfaction. Nous nous octroyons une véritable pose d'une demi-heure pour honorer le sandwich qui embaume notre sac depuis le matin: (tapenade, roquette, jambon de pays, chêvres, tomates, aubergines cuites) et allumer notre première cigarette de la journée.Miroir Pilier Sud Des Ecrins
La descente sera lente, nous sommes fatigués, et prenons le temps pour rejoindre avec un max de sécu le glacier. Ensuite on drope jusqu'au refuge du glacier Blanc, une bonne pause. A 18h30 nous rejoignons notre voiture au Pré de Me Carle, Ailefroide.

Encore un grand bravo Fred, très très bien pour un Parisien chercheur au CNRS & motard sur circuit :-).
Je quitte Fred avec la banane, merci!

Teaser pilier Sud des Ecrins




Galerie Photos