Small-screen-header

Blog

Viso, arête Est

JViso Arête Estérémie s'offre une belle course par été. Cette année nous nous lançons à l'assaut de l'arête Est du Viso.

Nous passons le col Agnel et le Mont Viso se présente à nous, son imposante face Nord, Nord-Ouest, nous fait face...
"- Euh, c'est ça le Viso, c'est gros, c'est haut il va faire froid, j'ai pas assez de fringues?
- Détends toi Jérem, c'est la face Nord, nous on passe par l'arête Est, soleil levant,
- Mouais, mais toi t'as une épaisseur de plus :-),
- Je te la prêterais... tiens j'ai oublié mon casque, c'est moche! Allez laisses toi porter, débranches le cerveau, ne te projette pas, tu as tout pour réussir mec... laisses toi guider"

Avec Jérem nous partageons la corde depuis quelques années et toujours il a ce petit stress qui le tient en alerte, mais je préfère ça à un second trop sûr de lui.

L'approche au confortable refuge Quintino Sella depuis Castello est une véritable randonnée en moyenne montagne.

Nous commençons à marcher, passons le premier col, nous pique-niquons, puis le passo Gallarino.

On traverse fond de vallée, alpages, troupeau de vaches, bois et cols rocheux. Il nous aura fallu 5h00 pour relier ces deux points.


Nous arrivons sans encombre au refuge Quintino Sella. Deuxième effet KissCool, l'arête Est est devant nous...
"- Euh, c'est ça l'arête Est, c'est gros, c'est long, ça à l'air... et si le brouillard caractéristique de ce sommet...
- Détends toi Jérem, à chaque jour suffit ça peine, nous serons au-dessus du brouillard et tu vas dérouler demain!"Arête Est Viso

La suite se passe comme je lui avais annoncé, soleil levant à l'attaque, la lumière

Mont Viso Arete Est

réchauffe les corps et l'esprit, nous surplombant la plaine du Pô et le Jérem est bien vaillant... petit à petit le sourire s'inscrit sur son visage, c'est beau et nous profitons de ces instants.
La fameuse Tour Saint Robert est avalée sans qu'il ne s'en aperçoive... l'ambiance est belle et bonne, nous déroulons.

Nous foulons le sommet coiffé de sa croix...
Ce grand gaillard se laisse envahir par l'émotion, c'est top...!
C'est aussi pour ces moments là que nous guidons, pour que nos compagnons de cordée lâchent prise... on revient ainsi à des émotions vraies.

Bravo Jérem, une croix de plus en moins!

Panorama sommital




Galerie Photos